C’est l’histoire d’une équipe pas comme les autres…

Retour sur le mois précédant notre lancement.histoire d'une équipe pas comme les autres

Préparer un lancement d’entreprise n’est pas une mince affaire. Mais le faire en mode collectif
avec 5 personnalités certes complémentaires mais aussi dotées de quelques originalités, le tout
sur des têtes bien dures rajoute quelques tribulations !
Entre adaptation, impératifs de chacun et petites manies, l’aventure s’est révélée ardue mais
grandement enrichissante.
Episode 1 d’une aventure humaine et professionnelle insolite et authentique !

M-1 : Une team dans les starting block

Portés par l’envie de travailler ensemble et différemment, en hissant haut les couleurs d’une
économie locale florissante et ingénieuse, les personnalités de l’équipe décident d’unir leurs
compétences pour créer un collectif qui dédramatise la communication et la rend accessible.
Décision prise, le point presse pour le grand lancement, sera le 30 juin à Moun Pais, restaurant
bio et local ! Sueur froide et chaudes angoisses, le 30 c’est dans moins d’un mois !
Au boulot ! :
• Réunion hebdo entre le 8Fablab et Le Globe pour des cafés serrés ou des citrons pressés.
• Nuits blanches à faire du jus de crâne
• Des milliers de lignes rédigées, lues, relues
• Des dizaines de poses photos les pieds dans la Drôme et quelques portraits crispés (tout le
monde n’a pas l’habitude, sauf Stéphanie)
• De longues journées d’organisation
Et un sentiment de satisfaction de voir la mayonnaise prendre malgré nos petits travers 🙂

De l’art de rester pro en pratiquant l’autodérision

• Entre la découverte des petits secrets de Patrick qui s’avère être une super star du rock et un
formateur de renom
• La gambette légère de Céline qui se déplace toujours à vélo, même par 36 degrés, frôlant les
capacités d’un champion du Tour de France non dopé
• Le coté Gaston Lagaffe de Stéphanie qui fait tomber son téléphone dans la Drôme et se brûle le
mollet sur un pot d’échappement
• L’absence totale de sens de l’orientation de Marie qui sort d’un appartement en rentrant dans un
placard et sa phobie de l’épi capillaire intempestif
• Et la conduite d’Émilie qui fait trois fois le tour du parking par crainte de faire un créneau,
alors que tout le monde l’attend,
Il nous en a fallu de la bienveillance et de l’autodérision pour réussir à accorder nos violons !

Vous nous suivez dans l’aventure ? https://www.facebook.com/Dromedecom/